Présentation 

Label qualité naturiste

Créé en 2009, Nirvana Institut fut le premier établissement d'Aix en Provence à proposer des massages dans la nudité réciproque appelés communément "massages naturistes".

Trois ans plus tard, en juillet 2012, Siana prend la direction de Nirvana Institut et décide de  son orientation actuelle. 
Diplômée en esthétique, pratiquante du naturisme au quotidien et membre de la F.F.N (Fédération Française de Naturisme), elle choisit d'associer son expérience professionelle et son mode de vie en créant le premier espace naturiste de soins esthétiques et de bien-être.

Après une formation complémentaire spécifique, elle offre aux hommes, souvent délaissés voire refusés par la plupart des instituts de beauté, les mêmes prestations que celles dédiées aux femmes.

C'est donc dans la nudité totale et sans ambiguïté, qu'elle pratique au sein de Nirvana Institut, soins esthétiques, épilations, massages et soins du hammam pour une clientèle adepte du naturisme ou encline à découvrir ce mode de vie, que ce soit individuellement ou en couple.

Le Label Qualité Naturiste décerné en 2017 par la Fédération Française de Naturisme est une reconnaissance du travail effectué depuis plusieurs années par Nirvana Institut pour promouvoir les valeurs du naturisme dans le secteur peu représenté de manière sérieuse, de l'esthétique et du bien être.

Cette réputation de qualité et de sérieux s'étend désormais largement au dela de nos frontières nationales et nombreux sont les visiteurs étrangers qui plannifient, parfois plusieurs mois en avance, leur venue chez Nirvana Institut, comme une étape de leur séjour dans notre belle région.

Nirvana Institut reste cependant un espace naturiste à taille humaine ou l'on privilégie la qualité à la quantité pour toujours vous accueilir dans les meilleures conditions.

L'Esthéticienne

Siana esthéticienne naturiste
Siana

QUEL EST LE RÔLE DE L'ESTHETICIENNE ?


Les principales missions remplies par votre esthéticienne sont de :
• Pratiquer des épilations sur diverses zones du corps et du visage par des moyens purement mécaniques (cire, pince à épiler)
• Déterminer le type de peau de chaque client afin de choisir les produits et les soins appropriés.
• Améliorer la santé de la peau des clients à l'aide de produits de soins appropriés. Exemples : masque hydratant pour les peaux sèches, lotion apaisante pour les peaux sensibles, irritées, etc.
• Effectuer des nettoyages de peau plus ou moins profonds selon diverses techniques dont le gommage et la vapeur.
• Pratiquer différents types de massages(1) : relaxants, tonifiants, etc. 
• Effectuer des manucures et des pédicures. Cela comprend notamment le limage des ongles, des callosités et la pose du vernis.
• Donner des conseils à ses client(e)s pour prolonger à la maison les bienfaits des soins et des épilations.
• Expliquant les différents avantages de tel ou tel produit de beauté.

Les soins doivent rester superficiels. Elle ne doit pas percer la barrière de défense que constitue l'épiderme. Cela est réservé aux médecins.

Votre esthéticienne doit être dilplômée d'état pour avoir le droit d'exercer son activité.

C'est la garantie d'une parfaite connaissance des techniques, des règles et des normes en vigueur qui vous assure les soins les mieux adaptés à votre peau pour votre bien-être et votre sécurité.

Elle saura vous orienter vers un spécialiste du milieu médical pour des demandes sortant de sa zone de compétence, ou si elle constate un problème au niveau de votre peau.



(1) le terme massage, utilisé par commodité de langage, désigne ici, uniquement des modelages dans un but exclusivement esthétique et de confort, à l'exclusion de toute finalité médicale et thérapeutique ou sexuelle,  conformément à
 l'article  48 de la loi n° 2010-853 du 23 juillet 2010, Journal officiel du 24 juillet 2010, p. 13 650

Le Naturisme

Fédération Française de Naturisme
LE NATURISME, C’EST QUOI ?

« Le naturisme est une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisé par la pratique de la nudité en commun, et qui a pour conséquence de favoriser le respect de soi-même, le respect des autres et de l’environnement »

( Définition internationale du naturisme, retenue en 1974 par la Fédération Internationale de Naturisme, proposée par Francis Schelstraete, propriétaire et créateur du Domaine de Bélézy dans le Vaucluse et mise à jour en 2009.)


Le naturisme est né du désir des êtres humains d’harmoniser leur vie avec les rythmes et les réalités subtiles de la nature. Il est l’art de vivre qui s’appuie sur la connaissance, le respect de l’humain et du milieu naturel dans lequel il évolue. Le naturisme conduit à réfléchir aux comportements de l’homme dans les époques passées, actuelles et à venir.

« LE NATURISME, CE N’EST PAS SEULEMENT SE « DÉVÊTIR ». C’EST UNE VÉRITABLE PHILOSOPHIE DE VIE, QUI PASSE, ENTRE AUTRES, PAR LA PRATIQUE DE LA NUDITÉ … » ARMAND JAMIER, PRÉSIDENT DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE NATURISME.

 UN PEU D’HISTOIRE…

Le naturisme ne date pas d’hier.
Ses racines remonteraient au XVII ième siècle.
A l’origine : une volonté d’amélioration globale de la santé par les bienfaits du soleil sur le corps…
Le naturisme, autrefois gymnosophie, est né en France, sous la plume et dans l’entourage du géographe Élisée Reclus, (deuxième moitié du xixe siècle). Élisée Reclus y voyait à la fois un moyen de revitalisation physique, un rapport au corps complètement différent de l’hypocrisie et des tabous qui sévissaient alors, une conception plus conviviale de la vie en société, et une incitation à respecter la planète.

Vers la fin du xixe siècle, un courant d’idées très proche du naturisme actuel apparaît en Allemagne durant le règne de  l’empereur Guillaume II.
À cette époque, sexe et nudité sont des sujets tabous : cependant, dans le nord de l’Allemagne, la nudité existait dans des saunas et autres maisons de bains, tout comme en Scandinavie. 
La naissance du mouvement naturiste se fait en réaction, et ce de manière sensible, à l'industrialisation et l'urbanisation grandissante.
Dans ces conditions de travail et de vie de plus en plus difficiles, dans ce nouveau rapport au temps (travail salarié, transports accélérés, etc.), on commence à réfléchir à d’autres manières de vivre.

En 1903, le sociologue hygiéniste Heinrich Pudor (de) invente le terme allemand « Nacktkultur » (traduisible en français par : culture du nu), afin de lutter contre la confusion entre la nudité et la pornographie.

Il édite également l’une des premières publications à prôner les bienfaits de la nudité sociale.
Selon lui, l’homme a perdu le corps de vue et s’en trouve affaibli.
Pudor effectue parallèlement un combat contre la mode des corsets, démontrant ses dangers sur le corps féminin.

C’est en 1918 que le nom de Freikörperkultur (FKK, culture du corps libre) est adopté. Ce mouvement se diffuse alors dans les pays germaniques (Autriche, Suisse, pays scandinaves, Pays-Bas) avant de gagner la France dans l’entre-deux-guerres, puis l’Amérique du Nord à partir des années 1950.

Christiane et Albert Lecocq ont été des pionniers du mouvement naturiste. Ils ont créé en 1950 la Fédération Française du Naturisme, puis en 1953 la Fédération Naturiste Internationale


ASPECTS LEGAUX ...

Ni le naturisme ni le nudisme ne sont définis en tant que tels par la loi ou par le règlement en France. 

C'est dans le cadre de la doctrine administrative et de la jurisprudence que l’on peut néanmoins établir une différence entre les deux notions.

Dans les faits, en 2003 la législation française ne reconnait explicitement que la notion de naturisme, et la définit comme la pratique de la nudité dans un environnement comportant des aménagements, de telle façon que cette nudité ne puisse pas être imposée, même involontairement, à une personne non informée.

En ce qui concerne la détermination naturiste d'un lieu de vie ou de villégiature, qu'il soit privé, associatif ou commercial (terrain, camping, résidence, lotissement...), cette nomination est déterminée par ses propriétaires et ses administrateurs, et ne fait l'objet d'aucune autorisation spécifique des autorités publiques. 

En matière pénale, la Cour de cassation ne reconnait la licéité de la nudité au titre du naturisme que dans la mesure où elle est pratiquée dans un lieu aménagé à cet effet, et rejoint donc à ce titre la position des juridictions administratives.


Sources : 

Fédération Française de naturisme (  )

Wikipédia (  )